22 septembre 2014

Compte-rendu : action contre la corrida, 20 septembre 2014 à Strasbourg

Par cette belle journée de fin d’été, les militants d’Animalsace, une nouvelle fois, se sont retrouvés pour exposer aux strasbourgeois et aux nombreux touristes présents sur la place Kleber toute l’horreur de la corrida. Nos nouveaux tracts imprimés grâce au partenariat mené avec Lush ont fondu sous ces 27 ° de température. Ce ne sont pas moins de 2000 imprimés qui ont été distribués au cours de l’après-midi par une douzaine de militants très motivés. 

L’impact de cette manifestation a été, sans nul doute, bénéfique à la cause défendue et sera  renouvelée dans les semaines prochaines.

Un grand merci à Céline, Chïna, Cindy, Elodie(s), Nelly, Véronique, Arnaud, Luc, Marc, Norbert et Sylvère pour leur engagement et dévouement.

11 septembre 2014

Prochainement : action contre la corrida, 20 septembre 2014 à Strasbourg

Notre tract
Animalsace est fortement engagée contre la pratique de la corrida. Après la participation de l'association à la manifestation à Alès, près de Nîmes (organisée fin mai par le CRAC), Animalsace souhaite organiser une action locale.

La corrida, rite sanglant réprouvé par 66 % des Français consiste à torturer six taureaux durant un quart d’heure chacun. En premier lieu, le picador enfonce une lance (jusqu’à trente centimètres de profondeur) et fouille la plaie, afin de cisailler le ligament de la nuque et contraindre l’animal à baisser la tête. Il ouvre ensuite la blessure en y plantant six harpons sur quatre à sept centimètres : les banderilles. L’animal est enfin mis à mort, au mieux d’un seul coup d’épée, mais c’est rarissime. Une épée plus courte et un poignard sont alors nécessaires pour porter les coups ultimes.

Pour dénoncer cette barbarie, Animalsace organise un stand d'information le samedi 20 septembre 2014, de 14h à 17h30 sur la place Kléber de Strasbourg.

Rejoignez-nous pour vous dresser contre la torture des êtres sensibles ! L'évènement est sur Facebook.

8 septembre 2014

Compte-rendu : dégustation de laits végétaux, 30 août 2014 à Strasbourg

Après une action similaire à Mulhouse en juillet, Animalsace a reproduit, ce samedi 30 août à Strasbourg, une dégustation de boissons végétales pour sensibiliser les passants à l'impact de l'industrie du lait.  

Nous avons évoqué bien sûr la maltraitance animale (vaches confinées, nourries de manière inappropriée, séparées de leur progéniture au bout de quelques semaines, envoyées à l'abattoir au bout de 6 ans) mais aussi l'impact écologique lié à l'exploitation des vaches laitières. Aussi, les problèmes de santé résultant d'une consommation de lait de vache (obésité, ostéoporose, maladies cardio-vasculaires, entre autres) ont été expliqués lors de notre table d'information.

Les militants d'Animalsace ont proposé une gamme assez large de produits alternatifs, gracieusement fournis par la société Alpro : lait de soja nature ou aromatisé au chocolat, au café, à la vanille, à la banane, mais aussi des laits d'amande et de noisette, de quoi en trouver pour tous les goûts.

28 août 2014

Prochainement : dégustation de laits végétaux, 30 août 2014 à Strasbourg

Animalsace organise une action "lait pas vache". Des alternatives au traditionnel lait de vache seront proposées gratuitement au public : lait de soja, lait d'amande, lait chocolat, lait de noisettes entre autres.

La production et la consommation de lait d'origine végétale est plus éthique et respectueuse de l'environnement que celles de lait d'origine animale. Des d'informations seront disponibles à la table. 

Rendez-vous à la table d'information/dégustation à Strasbourg, place Kleber à partir de 14h30.

L'évènement est sur Facebook.

15 août 2014

Compte-rendu : huit heures en cage pour les poules, 14 août 2014 à Strasbourg

Huit heures durant sur la place Kléber, un militant est resté enfermé dans une cage, tout comme des millions de poules pondeuses en France. Cet acte fort a attiré beaucoup de monde à notre table et nous avons amassé d'un coup des centaines de cartes-pétitions que nous remettrons aux magasins U.

De nombreux militants se sont relayés durant cette journée et sont allés à la rencontre des passants. Leur mobilisation a permis le succès de cette journée, riche en discussions et prises de contact.

L'action avait été annoncée sur Rue 89 Strasbourg et a fait l'objet d'un reportage sur la radio TOPmusic ainsi que d'un article dans l'Alsace (ci-contre).

Nous avons pu constater que le sort des poules pondeuses en cage est de plus en plus connu et qu'il indigne un nombre croissant de nos concitoyens. Notre objectif est d'en informer plus encore et de contribuer au recul de la demande d’œufs de batterie (et même d’œufs en général).

Luc a pu expliquer notre action sur France 3 Alsace (19/20 - 14 août) en quelques phrases percutantes : 

5 août 2014

Prochainement : performance pour les poules pondeuses, 14 août 2014 à Strasbourg

Un militant d'Animalsace s'apprête à passer 8 heures enfermé dans une cage dans le but de dénoncer le sort réservé aux poules pondeuses élevées en batterie. En France, en ce moment, presque 40 millions d'entre elles survivent dans des cages exiguës et dans des conditions insalubres.

Cette performance se déroulera sur la place Kléber à Strasbourg, à partir de 11 heures. Les passants seront invités à signer des cartes demandant aux supermarchés de ne plus vendre d’œufs issus de poules élevées en cage (code 3).

Nous avons besoin d'une forte présence militante pour garantir le succès de cette action. Aussi, n'hésitez pas à participer, ne serait-ce qu'une demi-heure.

L'évènement est sur Facebook, vous pouvez vous y inscrire et le diffuser au maximum. Mieux encore, indiquez votre présence en écrivant à contact@animalsace.org.