Compte-rendu : cercle de silence pour les animaux de laboratoire, 24 avril 2015 à Strasbourg

Annonce DNA - 23 avril
Afin de témoigner publiquement de notre solidarité envers les animaux victimes des expériences scientifiques, une vingtaine de militants ont réalisé un cercle de silence pendant presque 4 heures, et certains passants se sont même joints à nous. En tout, une quarantaine de militants ont participé à cette action réalisée conjointement avec Pro Anima. Nous avons fait de nouvelles adhésions.

Compte-rendu : opération "Non à la viande !", 25 avril 2015 à Mulhouse

Durant cet action, nous avons assisté à une scène bouleversante. Une femme s'est avancée vers nous en mangeant un sandwich à la charcuterie, puis a regardé les panneaux avec les photos et la barquette de viande humaine. Elle a ensuite posé des questions et une militante lui a alors expliqué ce qui se passe dans les élevages et les abattoirs.

Et là, cette femme remet le sandwich dans son sachet et fond en larmes...

La prise de conscience de cette personne justifie nos actions et nous donne l'espoir de contribuer à construire une société qui vit en paix avec les animaux.


Participez à ce mouvement, rejoignez les actions d'Animalsace.


Prochainement : opération "Non à la viande !", 25 avril 2015 à Mulhouse

Pour sensibiliser le grand public sur l'industrie de la viande, Animalsace réalisera une action choc à partir de 14 h sur la place des Victoires (rue du Sauvage) à Mulhouse, le 25 avril 2015.

Des militants n'hésiteront pas à se mettre à nu pour dénoncer le sort réservé au milliard d'animaux tués chaque année en France.

Les conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux dans l'industrie agro-alimentaire sont intolérables et connues de tous. Pourtant, en France, la consommation moyenne de viande s'élève à 89 kg de viande : consommer, c'est cautionner !

Nous voulons porter le message que l'on peut très bien se passer de la viande et opter pour une alimentation plus respectueuse des animaux, de la planète et de ses habitants.

Venez nous rejoindre pour prendre part à cette action barquette, une action qui veut éveiller les consciences !

L'événement est sur Facebook.

Action en ligne : demandez une vraie fête pour les cochons à Ungersheim

Du 7 au 17 mai, c'est paraît-il la Fête du cochon à Ungersheim. 

 

Nulle doute que ces animaux intelligents et sensibles auraient aimé participer autrement.

En effet, il est prévu que des porcelets soient donnés vivants aux vainqueurs d'un des jeux organisés, en guise de récompense. Or un cochon n'est pas un animal domestique ni un objet et ces animaux finiront très certainement abandonnés ou abattus car rien n'est mis en place par les organisateurs pour assurer leur suivi. C'est irresponsable et choquant !

De plus, pendant 10 jours, ces animaux sensibles et intelligents sont proposés au menu à toutes les sauces. Rien de très festif, surtout lorsque l'on sait qu'en France, 95% des cochons sont enfermés dans des élevages intensifs, ne voient jamais la lumière du jour, et s'ennuient à mourir. La plupart des porcelets subissent des mutilations sans anesthésie, comme le meulage des dents, la coupe de la queue, la castration à vif et les truies passent la moitié de leur vie bloquées dans des stalles tellement étroites qu'elles ne peuvent même pas se retourner. Tous, terrifiés, finissent leur vie dans les abattoirs où ils connaissent une mort violente.

Animalsace a écrit une lettre à l'association organisatrice ainsi qu'à la mairie d'Ungersheim.


Passez à l'action !

 

Écrivez à l'Association de la Fête du Cochon et à la mairie d'Ungersheim pour leur demander de remplacer cette course par un événement éducatif visant à inciter les participants à la découverte et au respect des animaux. Suggérez également que pour les prochaines éditions de cette fête, une alternative végétalienne pour la restauration soit proposée afin de réconcilier la fête avec les cochons.

Destinataires :
feteducochon.ungersheim@yahoo.fr
mairie.ungersheim@wanadoo.fr
Madame, Monsieur,

Les cochons sont des animaux sensibles, capables de ressentir des émotions et la douleur, tout comme nous. En proposant de remporter un porcelet vivant lors d'un jeu de la Fête du cochon, vous ne pensez pas à ce qu'il va devenir et vous propagez l'idée que les animaux ne seraient que des objets.

S'il vous plaît, renoncez à proposer des animaux vivants en guise de prix et remplacez ce jeu par un événement éducatif visant à inciter les participants à la découverte et au respect des animaux

Parce que les cochons souffrent par million dans les élevages concentrationnaires, le transport et l'abattage je vous demande également d'envisager de proposer une alternative végétalienne pour les prochaines éditions de la Fête du cochon, afin de faire évoluer cet événement vers ce qu'il devait être : une vraie fête pour les cochons et les humains.

Cordialement,

SIGNEZ ICI
 Partagez cette action en ligne sur vos réseaux sociaux pour lui donner de l'ampleur.

Prochainement : cercle de silence pour les animaux de laboratoire, 24 avril 2015 à Strasbourg

Dans le cadre de la Journée Mondiale des Animaux de Laboratoires (JMAL) le 24 avril, des militants d'Animalsace et du comité scientifique Pro Anima se rassembleront place Kléber pour sensibiliser le grand public aux souffrances de millions d’animaux qui y périssent, de 12 h à 16 h.

Dès midi nous formerons un cercle de silence, dédié à la mémoire de tous les animaux tourmentés et sacrifiés dans les laboratoires du monde entier au nom de la science, de la recherche, mais aussi et surtout du profit et du carriérisme.

Un stand informera les passants sur les tests pratiqués, leur cruauté, leur inutilité, leur dangerosité pour la santé humaine, mais aussi sur les méthodes substitutives issues des progrès de la science. Nous proposerons une liste des marques de produits non testés.



L'événement est sur Facebook.

Nous profiterons de cette journée pour dénoncer l'extension de l'élevage de primates de Niederhausbergen et inviterons les passants à signer la pétition et à prendre part à notre manifestation du 16 mai prochain pour demander l'annulation de ce projet, ainsi que la fermeture du centre déjà existant au Préfet du Bas-Rhin

Prochainement : action de sensibilisation pour des cirques sans animaux, 19 avril 2015 à Strasbourg

Ce dimanche nous serons présents devant le cirque de passage à Strasbourg la Vigie pour informer les spectateurs sur les conditions de vie des animaux et les inciter à choisir des cirques sans animaux.

Rendez-vous à 13h45 sur le parking de Décathlon et d'Hippopotamus.

L'évènement est sur Facebook.