Compte-rendu : action contre la corrida, 20 juin 2015 à Strasbourg

Malgré un temps détestable, une bonne vingtaine de personnes ont répondu à notre appel pour agir en tant que figurantes de la mise en scène ou pour aller à la rencontre des passants. Bravo à tous les participants !

Si la corrida  n'est pas abolie par le législateur, elle disparaîtra de fait lorsque les touristes cesseront de la financer en s'y rendant, ne serait-ce qu'une fois.

"Delphinarium : c'est assez !", 27 juin 2015 à Mulhouse

Les delphinariums et autres parcs d'attraction qui emprisonnent, dressent et exhibent des animaux marins tentent de nous faire croire que les animaux sont naturellement joueurs, dociles et prompts à nous divertir. Mais derrière cette façade se cache une réalité plus triste : celle d’animaux intelligents asservis par la nourriture et souffrant de la captivité, du confinement et de la frustration de leurs besoins les plus élémentaires.

Pour la première fois, Animalsace proposera une action de sensibilisation aux delphinariums, avant la période cruciale période des vacances estivales. Avec l'aide du collectif "C'est Assez !", nous informerons le public et les futurs touristes sur la réalité des Marineland et autres Seaworld et leur dire qu'assister à de tels spectacles, c'est encourager l'exploitation et l'enfermement des dauphins, des orques et d'autres animaux.

Rendez-vous à Mulhouse, samedi 27 juin !

L'événement est sur Facebook.

Pamela en est au 13ème jour de sa grève de la faim et nous dit pourquoi


Pamela fait partie des grévistes de la faim qui, par leur geste courageux, appellent le Préfet à l'annulation de l'extension et à la fermeture du centre de "primatologie" de Niederhausbergen. Alors qu'elle entame son 13ème jour sans manger, elle nous explique ses raisons :

"Je m'appelle Pamela Myriam Hamdi, j'ai 32 ans et maman d'un garçon âgé de 10 ans. Je suis originaire d'Alsace, je suis fière de ma belle petite ville Strasbourg, mais j'ai honte que nous cachions dans le village voisin un centre d'élevage de primates destinés aux labos pour des expériences. Une science dépourvue d'humanité, moi, je n'en veux peux pas. 

J'ai décidé d'entamer une grève de la faim pour accompagner et soutenir Christophe et Jérémy pour une cause que je trouve très noble, étant moi-même végane et militante pour la cause animale, mon combat reste sincère et passionné, j'aime donner de mon temps à des êtres innocents et sans défense. Je souhaite comme des milliers de personnes que le préfet M. Stéphane Bouillon annule l'autorisation de l'extension du centre de primatologie du Fort Foch à Niederhausbergen. 

Je ne rêve que d'une seule chose ces derniers temps, c'est de voir fermer définitivement les portes de ce centre et que ces singes puissent retrouver leur habitat naturel. Aucun être au monde ne mérite de souffrir à cause d'une science cruelle, sous le faux prétexte d'améliorer le sort d'une autre espèce, et tant que j'en aurai la force je mènerai ce combat."

Prochainement : action contre la corrida, 20 juin 2015 à Strasbourg

Samedi 20 juin nous prévoyons une mise en scène pour dénoncer l'horreur de la corrida.

Des militants seront étendus sur le sol, enduits de faux sang et piqués par de fausses banderilles tandis que d'autres distribueront des tracts.

Durant une corrida, un taureau terrorisé est jeté dans une arène et massacré à l'arme blanche pendant 15 minutes.

La corrida a encore lieu dans notre pays, dans certaines villes du Sud, et tue 700 animaux chaque année. Or elle n'existe pas sans l'afflux des touristes. Ils sont quelques centaines qui, chaque année, participent à la survie de la tauromachie, ne serait-ce qu'en "allant une fois, pour voir".

C'est bientôt la période des départs en vacances, et Animalsace informera et sensibilisera le public pour qu'il ne commette pas cette erreur.

Nous comptons sur votre présence !

Merci de venir à 11h45 en tenue noire (type short / débardeur ou maillot de bain / sous-vêtements) pour se préparer à la mise en scène. Vous serez enduit de faux sang.

L'événement est sur Facebook.

Prochainement : participation à la Marche pour la paix, 7 juin 2015 à Saint-Louis

Le dimanche le 7 juin aura lieu la Marche de la paix à Saint-Louis (68). 

Selon la mairie de Saint-Louis :
Le dimanche 7 juin, pour la première fois, tous les citoyens de Saint-Louis et du Pays de Saint-Louis sont invités à marcher ensemble afin de célébrer et promouvoir la paix. Cet événement est un moment fort pour porter les valeurs qui nous animent tous.
Animalsace défilera en soutien à Christophe Lepretre , Pamela Bruna Kahlo et les autres militants grévistes de la faim.
Plan de la marche

Christophe Leprêtre mène un jeûne hydrique strict et illimité de protestation depuis le 16 mai 2015, et d’autres français l'ont suivi depuis leur localité. Ils réclament l'annulation immédiate de l'autorisation préfectorale d'extension du centre de primatologie de Fort Foch situé à Niederhausbergen (67) et sa fermeture.

Parce que les animaux ont aussi le droit à la paix, Animalsace participera à cette marche. Rendez-vous à Saint Louis au rond-point Pfiffer (intersection rue de la Gare et rue de Mulhouse) à 14 heures.

Pour plus d’informations sur la marche, rendez-vous sur cette page du site de la mairie de Saint-Louis.

Seule consigne de la part de notre part: la marche doit rester silencieuse. Des gilets aux couleurs de l’association seront disponibles, ainsi que des panneaux et des tracts.

A bientôt !

L'événement est sur Facebook.

Christophe entame son 19ème jour de grève de la faim

Commencée le 16 mai, jour de notre manifestation  à Strasbourg, la grève de la faim de Christophe se poursuit afin de réclamer l'annulation de l'extension et la fermeture pure et simple du centre de primatologie de Niederhausbergen.

Son courage et sa détermination forcent le respect !

Paris Match lui a consacré un article hier ainsi qu'à la publication de photos de l'intérieur du centre par l'association Code Animal. Grâce à son action, une fois de plus, la voix des singes a été portée à l'attention du public.

Rendez-vous sur le blog dédié à cette grève de la faim.