Voici pourquoi les jours des cirques animaliers sont comptés

  • juin 2, 2017
  1. De plus en plus de communes françaises interdisent l’installation des cirques avec animaux. Actuellement, au moins 57 communes ont officiellement fermé leurs portes aux prisons itinérantes. Et bien plus dans la pratique. En Alsace, c’est le cas de deux communes, Truchtersheim et Illkirch-Graffenstaden. Contactez votre maire pour que votre commune soit la prochaine !
  2. L’un des cirques Bouglione qui exploitait des animaux a pris une décision de bon sens en cessant d’en utiliser. Son fondateur déclare :

    Si une très large majorité des familles est sensible à la cause animale, on ne peut pas continuer à faire un spectacle qui les dérange. Je ne me voyais pas continuer à présenter des animaux à des gens qui ressentent une gêne morale en venant au cirque.

    Qu’une large majorité de nos concitoyens soient informés et sensibles au sort des animaux captifs est l’objectif que nous poursuivons depuis des années sur le terrain.

  3. Rémi Gaillard, le célèbre youtubeur a publié une vidéo avec PETA pour appeler ses millions d’abonnés à boycotter les cirques. La vidéo, assez dure à regarder, a été vue plus de 5 millions de fois !

     

  4. Les cirques animaliers sont en crise et ce sont eux-mêmes qui le disent : 70% des cirques seraient aujourd’hui à l’arrêt, grâce à l’action des défenseurs des animaux. Pourtant, les affaires du cirque Plume, du cirque Archaos et du cirque du Soleil, tous sans animaux, sont florissantes. La leçon est simple : mieux vaut faire jouer des humains volontaires et passionnés que des animaux captifs et brisés.
  5. Après presque un siècle et demi de maltraitances, l’emblématique cirque Ringling Bros and Barnum & Bailey aux États-Unis ferme ses portes sous la pression des défenseurs des animaux. Les États-Unis pourraient même adopter une interdiction nationale de la détention des animaux sauvages et exotiques dans des établissements itinérants.
  6. Certains cirques, interdits de séjour, se confrontent aux polices municipales. C’était le cas récemment à Villeneuve-Loubet et au Luc en Provence, où les circassiens ont menacé le maire de lâcher “les lions dans le centre ville” et de “faire couler le sang”. Certains cirques vont s’attirer des ennuis…
  7. La reproduction des orques et des dauphins en captivité dans les parcs d’enfermement d’animaux marins a été interdite récemment en France et pour les mêmes raisons, il ne fait aucun doute que la détention des animaux dans les cirques sera interdite un jour.
  8. L’Autriche, la Belgique, la Croatie, la Hongrie, les Pays-Bas, la Slovénie et de nombreux autres pays dans le monde entier ont pris la décision d’interdire la captivité des animaux sauvages dans les cirques. Le monde change !

Pas de commentaire à "Voici pourquoi les jours des cirques animaliers sont comptés"


    Un commentaire à nous partager ?

    HTML pris en compte