Une mission, des objectifs, des victoires

Animalsace agit pour construire une société qui n’exploite plus les animaux. Nous voulons réduire la souffrance des animaux et pour cela nous œuvrons pour informer le public et changer la façon dont les animaux sont traités dans quatre domaines pour lesquels nous avons défini des objectifs précis que nous pensons pouvoir atteindre, avec votre soutien :

1. Pour une alimentation plus respectueuse des animaux

Pour des assiettes végétales

  • Animalsace fait campagne auprès des restaurants universitaires pour obtenir des options végétaliennes
  • Nous informons le grand public sur les souffrance des animaux dans les élevages et les abattoirs
  • Notre association encourage la transition vers une alimentation végétalienne grâce à notre brochure “Végétalien, pourquoi pas ?” et les informations sur notre site Internet
  • Nous relayons notre message dans les médias

Non au foie gras

  • Nous appelons le grand public à ne jamais consommer de foie gras en l’informant sur le sort des millions d’animaux gavés et tués chaque année pour cette industrie
  • Nous relayons notre message dans les médias


2. La souffrance n’est pas un spectacle

Pour des cirques sans animaux

  • Nous œuvrons mélodiquement pour des communes d’Alsace qu’elles n’accueillent plus sur leur territoire public les cirques qui détiennent et exploitent des animaux sauvages
  • Nous contactons écoles, entreprises et associations pour qu’elles ne financent ou ne promeuvent plus les cirques animaliers
  • Par des actions régulières devant les cirques, Animalsace informe le public des cirques en l’incitant à ne plus cautionner la détresse des animaux captifs

Corrida, basta !

  • Nous contribuons à détourner les touristes potentiels de la fréquentation des arènes où est pratiqué le massacre de taureaux par des actions d’information ou des mises en scènes médiatisées
  • Nous agissons auprès des entreprises qui font la promotion de la corrida. Animalsace a obtenu des deux grands guides touristiques internationaux qu’ils ne fassent plus la promotion de la corrida dans toutes leurs éditions et dans toutes les langues


3. Pour une science sans victimes

Nous menons campagne pour la fermeture du centre des 1600 singes de Niederhausbergen, un des plus grands commerce de singes d’Europe à destination des laboratoires :

4. Fourrure : c’est leur peau

  • Nous informons les consommateurs en participant chaque année à la Journée Sans Fourrure, le premier samedi des soldes d’hiver par une action médiatisée
  • Nous allons à la rencontre des élèves devant des établissement scolaires pour les dissuader d’acheter des doudounes avec des capuches en fourrure