Centre de recherche en biomédecine de Strasbourg : nouveaux bâtiments, même science barbare

  • octobre 8, 2017

Strasbourg pourrait réclamer le titre de capitale de la torture d’animaux de laboratoires.

Le commerce des 1600 singes et autres lieux de souffrance de la région seront bientôt rejoints par le “Centre de recherche en biomédecine de Strasbourg”. Financé via le contrat de plan État-Région et le Plan Campus à hauteur de 37 millions d’euros, ce bâtiment de 13.800 m² situé à la Faculté de médecine de Strasbourg servira à l’Inserm, aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg et…à l’Université de Strasbourg.

Dans ce bâtiment, des rongeurs et des poissons – selon les promoteurs – seront enfermés dans une animalerie de 1500 m² puis livrés à des expériences. Utilisés comme du matériel de laboratoire, la souffrance des animaux est pourtant similaire à la nôtre. Voici le calvaire des animaux utilisés dans ce laboratoire en Belgique qui utilise aussi des rongeurs, révélé par une enquête tournée en 2016 en caméra cachée :

Une autre science est possible, qui redirige exclusivement ses efforts vers le développement de modèles alternatifs sans animaux, donc sans cruauté, à même de faire advenir des progrès médicaux pour l’espèce humaine.

3 commentaires à "Centre de recherche en biomédecine de Strasbourg : nouveaux bâtiments, même science barbare"

  • comment-avatar
    Boueste
    octobre 9, 2017 (7:53 )
    Répondre

    Immonde

  • comment-avatar
    Nelly Delcroix
    octobre 9, 2017 (6:30 )
    Répondre

    Ignoble honteux pourquoi faire souffrir cela suffit il y en a marre

  • comment-avatar
    eve fla
    octobre 8, 2017 (2:38 )
    Répondre

    Babare et completement inutile ce centre n’existe que pour des “chercheurs” sadiques qui prennent leur pied a torturer des innocents car tout le monde sait que les tests sur animaux ne sont pas fiables alors pourquoi ils continuent?????


Un commentaire à nous partager ?

HTML pris en compte