Animalsace contacte 31 communes pour y faire interdire l’installation des cirques animaliers

  • juillet 2, 2017

Alors qu’un soixantaine de communes en France, dont deux en Alsace (Truchtersheim et Illkirch-Graffenstaden), interdisent les cirques qui détiennent des animaux sur leur territoire public, Animalsace a écrit à 31 maires d’Alsace pour leur demander de prendre la même décision en faveur des animaux.

Une enquête récente publiée par PETA montre comme les éléphants et les éléphanteaux sont dressés et battus pour les forcer à accomplir des tours dans un établissement à Hanovre, en Allemagne. Ces pratiques barbares sont la norme dans le monde du cirque. S’y ajoutent l’enfermement, l’ennui et le stress des animaux. Si nous pensons que les jours de ces spectacles archaïques sont comptés, nous agissons localement pour que cela soit le cas.

Vous aussi, prenez quelques instants pour écrire à votre maire.

2 commentaires à "Animalsace contacte 31 communes pour y faire interdire l'installation des cirques animaliers"

  • comment-avatar
    Hamard
    juillet 19, 2017 (12:37 )
    Répondre

    Oui. Merci de vos actions. Il faut faire pression sur la Mairie de Strasbourg qui nd conduit aucune politique favorable aux animaux. L interview de Mme Kohler, Adjointe chargée de “La nature dans la ville” dans les DNA de février dernier au sujet des cirques détenant des animaux est un exemple éclatant de la valse- hésitation d une municipalité incapable de faire un choix moderne et courageux.
    Bien à vous.

  • comment-avatar
    Laronze
    juillet 5, 2017 (7:25 )
    Répondre

    Bravo ! Je suis tout à fait d’accord avec vous .Il est temps que les cirques évoluent dans le bon sens .En proposant des numéros d’artistes sans animaux .Le cirque du soleil en est un très bel exemple de réussite sans animaux .cordialement.


Un commentaire à nous partager ?

HTML pris en compte