Eric Schultz interpelle le conseil municipal de Strasbourg sur la situation des animaux dans les cirques

  • février 27, 2017

Eric Schultz, adjoint au maire, a interpellé Roland Ries, le maire de Strasbourg, aujourd’hui lors du conseil municipal. Il s’est prononcé, entre autres, en faveur de l’interdiction de l’installation des cirques avec animaux sur le territoire de Strasbourg. Il a rappelé que cette mesure figurait dans les engagements électoraux de Roland Ries en 2008, pour l’instant restés lettre morte.

Françoise Buffet, adjointe au maire ainsi que Laurence Vaton ont elles aussi défendu cette position alors que Christel Kohler, adjointe au maire, a fait la promotion de sa politique consistant à faire passer l’immobilisme pour des avancées et du courage politiques, et que Catherine Trautmann a pris la défense des intérêts des quelques familles qui profitent de l’exploitation des animaux dans les cirques.

De nombreux pays ont interdit les cirques qui détiennent des animaux, comme la Belgique, notre voisin. Pourquoi ce qui serait possible là-bas serait une solution « extrême » ici ?  La seule solution politique raisonnable – y compris à court terme – pour prendre en compte la souffrance des êtres sensibles et la minimiser est de suivre l’exemple de plus de 45 communes françaises qui ont décidé de ne plus accueillir les cirques animaliers.

Animalsace agit sans relâche, notamment auprès du public des cirques. Rejoignez nos prochaines actions ou contactez-nous à cirque@animalsace.org.

2 commentaires à "Eric Schultz interpelle le conseil municipal de Strasbourg sur la situation des animaux dans les cirques"

  • comment-avatar
    anne quievreux
    mars 1, 2017 (5:17 )
    Répondre

    Le cirque avec animaux est l’ école du mépris de l’autre. Merci et bravo à ceux qui s’opposent à leurs pratiques, presque toujours brutales et cruelles

  • comment-avatar
    Patricia
    février 28, 2017 (10:19 )
    Répondre

    Bonjour Monsieur Schulz

    Merci à vous pour ce combat.Il faut que l’être humain arrête de vouloir dominer et de maltraiter les animaux. Les animaux ne nous appartiennent pas ils sont là pour vivre leurs vies. Respectons les.

    Cordialement
    Mme Burgert


Un commentaire à nous partager ?

HTML pris en compte